Le mot du principal

Le collège Gustave VIOLET compte 630 élèves originaires de plus de 40 communes, il accueille une section générale classique et une section d’enseignement adapté (SEGPA).

Trois dispositifs spécifiques sont également implantés pour les élèves à besoins particuliers : Une classe relais pour lutter contre le décrochage scolaire, une ULIS pour les élèves en situation de handicap et une UPE2A pour les élèves allophones ne parlant pas le français.

En plus des enseignements traditionnels (Maths, Histoire, sciences, etc.), nous proposons une offre optionnelle variée : une section sportive Football, langue et culture de l’Antiquité (Latin) et une mini entreprise (EPA) ; une offre linguistique riche : Anglais, espagnol et allemand avec du bilinguisme catalan-histoire.

Nous pouvons compter sur des acteurs impliqués avec des dynamiques culturelles fortes, des enseignants qui ont le souci de prendre en charge tous les profils d’élèves et ne laisser personne au bord du chemin.

Nous pouvons nous appuyer sur les nombreux partenariats tissés avec les acteurs sociaux du secteur (CCAS, PIJ, PAEJ) et sur nos partenaires institutionnels (Mairie, Gendarmerie, Pompiers, Police Municipale) pour appréhender au mieux la dimension « Jeunesse ».

Mon rôle est finalement assez simple : mettre les personnels dans les meilleures conditions d’exercice et les élèves dans les meilleures conditions de réussite et ne négliger aucune aide pour atteindre ce double objectif.

Nous continuerons tous les projets culturels et pédagogiques programmés dans le cadre des différents parcours, les nombreuses sorties et voyages scolaires qui s’inscrivent dans le cadre de la continuité des programmes et permettent de rompre avec l’isolement. Il sera nécessaire de revoir le règlement intérieur pour tenir compte des évolutions sociétales (Régime des sorties) et des interdictions légales (Téléphones portables) et de préciser certains protocoles pour mieux cadrer avec la règlementation en vigueur (Voyages scolaires).

Les axes de progrès sont ambitieux :

- Accompagner l’importante rénovation structurelle des bâtiments prévue par le Conseil Départemental qui permettra d’agrandir la surface de la cour et de gommer l’apparence de vétusté qui se dégage de cet établissement.

- Repenser le projet d’établissement pour tenir compte de tous nos particularismes et travailler en profondeur sur l’ambition et la réussite des élèves.

- Construire une politique disciplinaire cohérente et faire comprendre aux collégiens que certes ils ont des droits mais aussi des obligations : travailler, être discipliné et respectueux.

Je souhaiterais, enfin, rappeler aux parents que nous sommes des partenaires et non des adversaires et que pour remplir avec efficacité nos missions de coéducation nous avons besoin de leur confiance, de leur soutien et de leur collaboration.

Bonne scolarité !

N. AYACHE